Objectifs :
« Une boussole qui indique l'Est... » C'est celle du roman Boussole, Goncourt 2015. Son auteur, Mathias Enard, rappelle, à l'heure de la tragédie syrienne, que notre histoire occidentale et celle du Moyen-Orient sont inextricablement mêlées et plaide pour la re-connaissance de cette histoire.
 Ce cours est une invitation à mettre cap à l'est, jusqu'aux rives orientales de la Méditerranée, pour découvrir les poètes francophones d'Égypte, du Liban, de Syrie ou d'Arménie aux XXe et XXIe siècles.

Programme

Plutôt que de proposer un panorama le plus complet possible des littératures francophones du Moyen Orient, ce cours se propose d'aller à la rencontre de voix singulières, écrivains nés au Moyen-Orient, souvent émigrés en France, à travers des lectures.
La poésie sera privilégiée, en particulier avec Adonis (Syrie), Andrée Chedid (née au Caire), Georges Henein et Edmond Jabès (Égypte), Vénus Khoury-Ghata, Georges Schehadé  et Salah Stétié (Liban) sans oublier les Arméniens, Armen Lubin ou  Rouben Mélik. Mais il sera aussi question du dramaturge québécois né au Liban,  Wajdi Mouawad et d'Amin Maalouf, auteur des Identités meurtrières.
  • Code : 01.116 (34 places)
  • Jour : Mardi
  • Horaire : de 16h à 18h
  • Dates : 31 janvier / 7 et 28 février / 7, 14, 21 et 28 mars / 4 avril / 2, 9, 16 et 23 mai
  • Tarif : 105 € - paiement par chèque uniquement
  • Lieu : Ateliers et Chantiers de Nantes
Réservation obligatoire par mail ou sur place aux Ateliers et Chantiers de Nantes, 2 bis bd Léon-Bureau

Les réservations seront traitées par ordre d'arrivée