Pour la première conférence de l'année 2018-2019, 250 auditeurs ont pris place dans l'amphi 400 de la faculté de Pharmacie. En préambule, Jean-Claude Charrier présente le programme de l'Observatoire des médias pour la première partie de l'année. Maddie Magimel est chargée de la présentation du conférencier et de l'animation de la conférence.
Au delà de l'opposition traditionnelle entre la Gauche et la Droite, de nouveaux clivages apparaissent dans le monde occidental. Jérôme Fourquet s'appuie sur les exemples de l'Autriche, des USA, du Brexit en Grande-Bretagne et des élections présidentielles en France pour construire sa démonstration. Le sentiment et la crainte du déclassement nourrissent les votes populistes. Ainsi, 78 % des électeurs de Trump, à la présidentielle américaine, estiment que leur situation est plus mauvaise qu'il y a 4 ans, contre 19 % pour les électeurs d'Hilary Clinton.
Le degré d'optimisme ou de pessimisme a beaucoup influencé les choix électoraux en France, lors de la dernière élection présidentielle. 72 % des électeurs de Macron se déclaraient optimistes, tandis que 29 % des électeurs de Marine Le Pen avaient cette même perception.
Le clivage porte aussi sur l'inquiétude face à la mondialisation. Ainsi, en Grande-Bretagne, 62 % des électeurs favorables au maintien dans l'Union Européenne pensent que la mondialisation est une bonne chose, contre 38 % pour les électeurs favorables au Brexit.
D'autres questions polarisent l'opinion, selon Jérôme Fourquet. L'immigration en est un exemple, notamment aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Par ailleurs, le clivage éducatif est central pour expliquer les opinions politiques. Au premier tour de la présidentielle en France, 39 % des ouvriers ont voté pour Marine Le Pen, contre 10 % pour les professions libérales et les cadres supérieurs. « Marine Le Pen est la seule qui parle avec des mots que nous comprenons », affirmait un de ses électeurs.
Une nouvelle géographie électorale explique le vote des électeurs. « Plus on s'éloigne de la City en GB, plus le vote en faveur du Brexit augmente », précise Jérôme Fourquet. Enfin, des fractures ethno-culturelles sont très marquées aux USA, mais aussi dans les quartiers Nord de Marseille.
Jérome Fourquet
Par la suite, les questions des auditeurs ont permis de souligner le clivage religieux, avec notamment le poids grandissant de l'Islam en Europe. Les piliers structurant des démocraties occidentales se sont effondrés, la pratique religieuse catholique, le Parti Communiste, les syndicats...Le paysage des opinions politiques devient atomisé, avec la remise en question des partis politiques traditionnels. « Le vieux monde a du mal à mourir, le nouveau monde a du mal à naître », a conclu le conférencier.
Jérôme Fourquet a publié deux ouvrages :
A la droite de Dieu et le nouveau clivage, aux éditions du Cerf
Patrice Saint André – 11/2018