• Le 19 juin 2019
    De 18:30 à 20:00
    Campus centre ville
    Amphi Kerneis, 1 rue Bias, Nantes
  • Gratuit pour tous
  • Plan d'accès

 Albert Camus évoquait la « crise de l’homme » et posait la question « Où est passée notre humanité ? » Le philosophe de l’absurde est alors à Columbia University à New-York, le 28 mars 1946, pour la seule conférence qu’il fera dans ce pays.

Le philosophe et Professeur Souleymane Bachir Diagne, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégé et docteur en philosophie, docteur en mathématiques, disciple de Derrida et d’Althusser, membre associé de l’Institut d’études avancées de Nantes et présent à Nantes dans le cadre d'une résidence de recherche, enseignant aujourd’hui dans cette prestigieuse Université américaine, sera à Nantes à l’invitation de l’Université de Nantes, le mercredi 19 juin à 18h30 (Amphi Kernéis) pour suggérer, entre autre, 70 ans après Camus :

« Que face à crise de sensqui est toujours là, même si elle ne nous apparaît pleinement que lorsqu’une « vie précaire et incertaine semble être la règle pour le grand nombre », une politique de la dignité est celle qui dit qu’il faut que nous fassions humanité ensemble pour ensemble habiter la terre. Cela implique d’abord ce que j’appelle une politique de l’humanité en général, ensuite une politique d’humanisation de la Terre pour utiliser ici une expression de Pierre Teilhard de Chardin. (…) C’est la crise des réfugiés que nous vivons qui nous indique ce que peut signifier une politique de l’humanité en général et qui nous en manifeste l’urgence. Il y a peu, dans la livraison du Monde datée du 30 avril 2016, Nicolas Hulot, le célèbre président de la « fondation pour la nature et l’homme » qui porte son nom posait, à propos de cette tragédie, la question dont j’ai dit tout à l’heure qu’elle était celle posée par la conférence sur la crise de l’homme : « Avec les migrants, où est passée notre humanité ? »

Prendre cette question au sérieux, faire revenir notre humanité ou faire retour à notre humanité comme réponse à la vie précaire et incertaine, qu’est-ce que cela signifie ? »

Consulter l’article en ligne de Souleymane Bachir Diagne

Souleymane Bachir Diagne a été élu ce printemps à la prestigieuse American Academy of Arts and Sciences en reconnaissance de ses travaux universitaires. Il y sera reçu en octobre prochain. Il vient également d’être élu membre associé de l’Académie royale de Belgique. Il est également membre associé de l’Institut d’études avancées de Nantes.

Pour en savoir plus sur le parcours de Souleymane Bachir Diagne :

La biographie complète de Souleymane Bachir Diagne est disponible sur le site de l'Institut d'Etudes Avancées

Documentaire sur Arte (28’)

Vidéo de Souleymane Bachir Diagne sur la chaîne YouTube de l'IEA

Vidéo de la table ronde des dix ans de l'IEA, sur la thématique de l’identité, à laquelle Souleymane Bachir Diagne a participé