Cycle de cours organisé par le Professeur Christian LABOISSE (042001)
40 € le cycle de cours  - 5 € à l'unité
Mercredi : 18:30 – 20:00 // 13 nov / 20 nov / (27 nov reportée au 29 janv) / 4 déc /11 déc / 5 févr / 29 janv / 12 févr / 4 mars / 11 mars / 18 mars / 25 mars / 1 avr / 8 avr
Lieu : amphi 3, faculté de Médecine, 1 rue Gaston Veil, Nantes

La médecine du XXIe siècle aurait-elle congédié la souffrance? Non ! Quelles pathologies sont tissées par le stress, la souffrance et la violence ? L’exercice de la médecine est-il lui même générateur de souffrance ? Telles sont quelques unes des questions posées dans ce cours.

Prochains cours

  • ANNULE - 18 mars - « De quoi la maladie de Lyme est-elle le nom ? » D. BOUTOILLE
    Compte tenu des aléas de son emploi du temps, le Pr. Boutoille est dans l'obligation de remettre sa conférence initialement prévue le mercredi 18 mars, à une date ultérieure. Il vous prie d'accepter toutes ses excuses".
  • ANNULE - 25 mars - « Médicaments et pharmacodépendance : quand les médicaments rendent accro » C. VICTORRI-VIGNEAU
  • 1er avril « Souffrance psychique d’une pathologie sousestimée, la dépression de l’enfant et de l’adolescent » O. BONNOT
  • 8 avril - « La souffrance du couple infertile » M. JEAN
« Décision chirurgicale et évaluation de l’acte chirurgical : l’expérience d’un chirurgien » E. DARNIS – 13 nov.
« Hôpitaux : palmarès, classements, hiérarchies, réseaux sociaux. Le ressenti d’un chirurgien » E. DARNIS – 20 nov.
« Les difficultés de reconnaissance des maladies professionnelles » G. LUCAS – 4 déc.
« L’éthique clinique, à quoi ça sert ? Aide et accompagnement face à des décisions éthiquement difficiles » G. DABOUIS – 11 décembre
« Souffrir pour soigner : que disent les étudiants en médecine » G. GUIHARD – 29 janv (initialement prévue le 27 nov)
« Les patients non-observants : que révèle le refus de traitement et que faire? » J. NIZARD – 12 fév
« Les violences conjugales : le point de vue du médecin légiste » R. CLÉMENT - 4 mars
« Quel rôle pour les orthophonistes dans la gestion de la souffrance face aux troubles des patients ? » F.ESPITALIER et V. MARTINAGE - 11 mars