• Le 05 décembre 2019
    De 14:30 à 16:00
    Campus Centre Loire
    Amphi Kernéis, 1 rue Bias, Nantes
    • Gratuit étudiants UP, étudiants en formation initiale et Personnel de l'Université sur présentation de la carte
    • 5 € entrée "tout public"
    Aucune réservation, billetterie sur place

  • Plan d'accès

Jacques de Molay, un homme-monde au bûcher en 1314

Jacques de Molay fascine. Parmi les vingt-trois grands-maîtres qui se sont succédé à la tête de l'ordre du Temple entre 1120 et 1312, il est sans doute le seul dont le public conserve la mémoire. “Les Rois Maudits” de Maurice Druon l'ont immortalisé et de récents supports, du “Da Vinci Code” à “Assassin's Creed”, ont répandu son nom dans le monde entier. Pourtant, s'il est ancré dans le mythe, Jacques de Molay n'a guère captivé les historiens. Il est un “inconnu célèbre”, d'ordinaire déprécié, sur lequel bien des incertitudes demeurent. Par-delà les représentations multiples forgées depuis le XVIIIe siècle, à la faveur notamment du procès du Temple, qu'il s'agira de comprendre et de décrypter, la conférence cherchera à retrouver l'homme et, au mieux que l'on puisse faire, à en présenter un portrait historique qui, à bien des titres, n'a rien à envier à celui de la légende.

Philippe Josserand, Agrégé d'histoire et ancien membre de l'École Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud et de la section scientifique de la Casa de Velázquez, Philippe Josserand est maître de conférences HDR à l'Université de Nantes. Spécialiste reconnu de la croisade et des ordres militaires, il a coordonné avec Nicole Bériou “Prier et combattre. Dictionnaire européen des ordres militaires au Moyen Âge” (2009) et récemment codirigé “The Templars and their Sources” (2017) et “À la rencontre de l'Autre au Moyen Âge. In memoriam Jacques Le Goff” (2017). Il vient de publier aux Belles Lettres “Jacques de Molay. Le dernier grand-maître des Templiers” (2019), qui a été récompensé par le Prix d'histoire Daniel Ligou 2019.