• Le 24 janvier 2019
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi Kernéis, 1 rue Bias, Nantes
  • 14h30 - 16h00
  • Plan d'accès

Méchanceté et violence au temps des guerres de religionNous avons considéré au cours des années précédentes « La méchanceté » comme ressort fondamental de l’homme, associé à la cupidité et à la peur à travers des conférences disponibles sur le site de l’Université Permanente. Les guerres de religion ont non seulement ensanglanté l’Europe pendant au moins 2 siècles, alors qu’à première vue guerre et religion ne vont pas ensemble, mais elles ont été de plus d’une violence inouïe. En y regardant de plus près on constate que si tous les critères de méchanceté sont bien retrouvés, en particulier la gratuité des actes, la dimension « idéologique » est secondaire par rapport aux peurs du temps volontiers répandues à dessein, au contexte économique et social, aux rivalités politiques entre les princes. De plus les violences perpétrées obéissent délibérément à la fois à une volonté de faire souffrir mais aussi de satisfaire à une symbolique précise, qui se perpétue encore intacte ou presque. Les cris de paix et de liberté, vainement lancés dans l’obscurité, ne cessent de résonner.

Thierry PATRICE
Professeur des Universités- Praticien Hospitalier, Médecin, nommé Professeur à 32 ans, Lauréat de la Faculté, Membre du Conseil Scientifique d'un des plus anciens think tank français est internationalement connu pour ses travaux concernant l'action de la lumière sur les tissus vivant en cancérologie. Il a reçu plusieurs Prix pour l'étude du rôle de l'oxygène dans différentes maladies, dont le diabète, mais aussi lors du vieillissement. Il poursuit à la fois ses travaux de recherche avec de grands groupes mais aussi s'interroge sur le sens de l'humain, les ressorts individuels et sociaux du vivant à travers conférences et écrits.