https://up.univ-nantes.fr/medias/photo/paul-gauguin-098_1637222821833-jpg
  • Le 06 décembre 2021 de 14:30 à 16:00
    Amphi 9, faculté de Médecine, 1 rue Gaston Veil, Nantes
    false false
    • Gratuit étudiants UP, étudiants en formation initiale et Personnel Universitaire sur présentation de la carte
    • 5 € entrée non abonnés UP et "tout public"

    Présentation du pass sanitaire et masque obligatoire

    Aucune réservation, billetterie sur place

  • Plan d'accès

Cette conférence sera consacrée à Madeleine Bernard et à la fascinante et brève destinée de celle qui vécut dans l'ombre de Paul Gauguin et d'Emile Bernard, son frère. Qui est cette jeune femme incandescente, peinte et aimée par Gauguin dans le tableau de couverture du livre ? Les dessins et tableaux la figurant sont partout dans le monde dans les musées d'Orsay, de Grenoble, Toulouse-Lautrec d'Albi, Brême, Edimbourg, Rhode Islands et Gifu au Japon. La recherche de Marie-Hélène Prouteau sur Madeleine Bernard a commencé au Louvre en 2005 et s'est nourrie de l'étude de 200 lettres et d'une trentaine de tableaux et de l'échange avec Madame Harscoët, petite-fille d'Emile Bernard. Madeleine Bernard est celle qui, par son ardeur juvénile, a cherché une voie féminine indépendante difficile pour l'époque. Soutien indéfectible de son frère Emile Bernard, elle a joué un peu le rôle de Théo à l'égard de Vincent Van Gogh. Elle a su accompagner la naissance d'un grand moment de l'art nouveau, celui de l'Ecole de Pont-Aven

Marie-Hélène Prouteau est agrégée de lettres ayant enseigné en classes préparatoires au lycée Clemenceau de Nantes. Elle est écrivain et critique littéraire dans plusieurs revues. Membre de la Maison des Ecrivains et de la Littérature, Paris (site de la MEL, sa page en ligne ). Auteure de préfaces, d'études chez Ellipses, à la Société Internationale d'Etudes Yourcenariennes dont elle est membre depuis 40 ans, elle a publié une dizaine de livres. Egalement des livres d'artistes avec Michel Remaud et la nantaise Isthme. Son livre "La Petite plage" (La Part commune) a été sélectionné pour le prix Rousseau 2016. Dans ses livres, l'écriture entre souvent en résonance avec le regard des peintres, Gauguin, La Tour, Turner, Louis le Brocquy. Cet ouvrage "Madeleine Bernard la Songeuse de l'invisible" est le 9è de l'auteure. Récente publication, "La Vibration du monde" avec Isthme, plasticienne exposant ses toiles et cet ouvrage au Musée de l'Imprimerie de Nantes jusqu'en janvier.