https://up.univ-nantes.fr/medias/photo/ondes-gravitationnelles_1632381790966-jpg
  • Le 24 novembre 2021 de 14:30 à 16:00
    Campus Centre Loire
    Amphi 9, faculté de Médecine, 1 rue Gaston Veil, Nantes
    false false
    • Gratuit étudiants UP, étudiants en formation initiale et Personnel Universitaire sur présentation de la carte
    • 5 € entrée non abonnés UP et "tout public"

    Présentation du pass sanitaire et masque obligatoire

    Aucune réservation, billetterie sur place

  • Plan d'accès

Depuis la découverte des ondes gravitationnelles en 2016 gràace aux détecteurs Virgo et LIGO, ceux-ci ont réalisé une moisson de résultats qui ouvrent de nouvelles perspectives dans la compréhension de phénomènes jusqu'à présent inaccessibles à nos instruments. De l'origine des trous noirs binaires à la première observation d'une fusion d'étoiles à neutrons en passant par une mesure indépendante de la vitesse d'expansion de l'univers, les études en cours vont éclairer d'une nouvelle musique la structure des étoiles à neutrons, le comportement des trous noirs, la manière dont l'univers s'étend ou les fondements même de l'espace et du temps. Nous examinerons quelques découvertes récentes et les placerons dans le contexte des études en cours en astrophysique, cosmologie et plus généralement physique fondamentale.

Ondes gravitationnelles
Damir Buskulic, entré à l'université de Savoie (aujourd'hui Université Savoie Mont Blanc) en 1990 comme Maître de Conférences, attaché au Laboratoire d'Annecy de Physique des Particules (LAPP). Il a participé à l'expérience Aleph au CERN qui détectait le résultat de collisions électrons-positrons auprès de l'accélérateur LEP. En 1998, il entre dans la collaboration Virgo. Nommé Professeur des Universités en 2007, il travaille sur la détection des coalescences de corps compacts binaires, étoiles à neutrons ou trous noirs.