• Le 23 mai 2019
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi 9 (Médecine), 1 rue Gaston Veil, Nantes
  • Entrée gratuite et ouverte à tous.
    Aucune réservation
  • Plan d'accès

baleine
La baleine, sous ses diverses espèces, est un animal emblématique des océans. Les dimensions démesurées de certaines d’entre elles (les rorquals bleus notamment),  en ont fait des animaux à la fois redoutés et sources de multiples convoitises, principalement pour la production d’huiles, mais aussi de diverses applications industrielles. Craintes ou admirées depuis toujours par les populations côtières avant la révolution industrielle, les baleines ont fait l’objet d’une chasse commerciale de dimension planétaire, avec des moyens techniques devenus redoutables à partir de la fin du XIXè siècle. En un quart de siècle, les stocks ont été décimés et il a donc fallu imposer, sous l’autorité de la commission baleinière internationale créée juste après la Seconde Guerre mondiale, des mécanismes de régulation de la chasse, puis un moratoire pour enrayer cette chute vertigineuse de la biodiversité océanique. Depuis, et malgré la résistance de quelques pays chasseurs, l’animal est préservé et devient une véritable icône de la protection des océans, ce qui ne va pas sans quelques excès de la part de la masse des chasseurs d’images qui traquent la baleine sur quelques sites emblématiques de sa présence régulière.

Le conférencier

Jacques Guillaume est professeur émérite de géographie de l’université de Nantes. Il a été longtemps membre de l’équipe mixte de recherche du CNRS Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique, spécialisée sur les thèmes maritimes et littoraux et dont il a dirigé le site nantais (Géolittomer) de 2002 à 2006. Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur les questions maritimes et dirigé plusieurs dizaines de thèses sur le sujet.