https://up.univ-nantes.fr/medias/photo/wasp-g2691249b7-1920_1662539304607-jpg
  • Le 16 novembre 2022 de 14:30 à 16:00
    Campus Centre Loire
    amphi 9, faculté de médecine, 1 rue Gaston Veil, Nantes
    false false
    • Gratuit étudiants UP, étudiants en formation initiale et Personnel Universitaire sur présentation de la carte
    • 5 € entrée non abonnés UP et "tout public"
    Entrée dans la limite des places disponibles. Aucune réservation, billetterie sur place

  • Plan d'accès

La diversité du monde vivant est le fruit de 3,5 milliards d’années d’évolution. Elle n’a cessé d’augmenter malgré les disparitions massives d’espèces qui ont eu lieu à plusieurs reprises depuis le paléozoïque. Mais aujourd’hui cette biodiversité connaît, à tous ses niveaux d’organisation, un péril majeur d’effondrement en raison de l’extrême rapidité de son érosion provoquée par les activités humaines et le réchauffement climatique. Or cette nouvelle extinction ne menace pas seulement le réservoir d’innovations génétiques qui constitue le futur de la vie sur terre mais aussi notre propre survie. Car ce ne sont pas seulement quelques mammifères emblématiques qu’il s’agit de sauver mais le phytoplancton des océans qui produit l’oxygène que nous respirons, les microorganismes responsables de la fertilité des sols ou les insectes pollinisateurs dont dépendent une grande partie des aliments végétaux que nous consommons.

Jean-Noël Hallet, Biologiste végétal et microbiologiste, enseignant chercheur des universités de Paris et de Nantes où il a dirigé une unité de recherche il est aujourd’hui un Professeur retraité qui s’intéresse à la diffusion du savoir scientifique.