• Le 21 mai 2019
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi Kerneis, 1 rue Bias, Nantes
  • Gratuit étudiants UP sur présentation de la carte étudiant 2018/2019, étudiants en formation initiale et personnel de l'Université
    5 € tout public
    Aucune réservation, billetterie sur place
  • Plan d'accès

union-jack Harry Potter
Le succès phénoménal de la saga de Harry Potter, traduite en 80 langues, dont le grec et le breton, 450 millions de livres achetés par des fans inconditionnels ont fait fi des frontières voulues par les « Brexiters »

Le décryptage de cette décision historique au-travers de la saga de Harry Potter telle que l'a construite J.K. Rowling permet de prendre la mesure des écartèlements des Britanniques dans leur choix. Harry Potter, aujourd’hui adulte, marié et père de famille, n'aurait jamais voté pour le Brexit, ni d'ailleurs sa conceptrice comme elle l'a revendiqué à plusieurs reprises. L'identité britannique demeure très complexe et faite de contradictions... Harry Potter plonge ses origines dans les mythes grecs et latins, mais sa culture et son identité restent profondément britanniques. Pour autant, le monde de Harry Potter ne prend toute sa mesure que bien au-delà des frontières des Iles Britanniques, dans le monde des sorciers que nous les «Moldus» dépourvus de pouvoir magiques ne connaîtront jamais. C’était le choix de J.K. Rowling.

Marie-France Quenouille, Docteure ès lettres, agrégée de l'Université, retraitée de l'éducation nationale.
Enseignante et formatrice à l'Université Catholique de l'Ouest, et à Paris VII Denis Diderot.
Conférencière occasionnelle à l'Université Tous Ages à Vannes et à l'Université Permanente à Nantes.