• Le 09 janvier 2019
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi 9 (Faculté de Médecine), 1 rue Gaston Veil, Nantes
  • Gratuit étudiants UP sur présentation de la carte étudiant 2018/2019
    5 € tout public
    Aucune réservation, billetterie sur place
  • Plan d'accès

La nicotine, principal alcaloïde du tabac, est l’une des substances naturelles agissant sur une classe de récepteurs omniprésents au niveau du système nerveux central: les récepteurs de l’acétylcholine. Ils sont impliqués dans un grand nombre de maladies neurodégénératives mais aussi dans divers troubles neurologiques ou maladies neuromusculaires. Différentes études épidémiologiques ont montré que « statistiquement, les fumeurs semblent mieux protégés contre les maladies dégénératives, comme l’Alzheimer ou le Parkinson ». Ce constat permettrait-il d’ouvrir une nouvelle piste de recherche malgré les effets dévastateurs du tabac? Dans ce cadre, la nicotine a constitué un des principaux modèles pour la conception et le développement de nombreux composés, qui pour certains ont été évalués jusque dans des phases cliniques II.  Après une introduction générale sur le tabac et la nicotine, différents éléments seront passés en revue pour mieux appréhender cette approche thérapeutique pour le traitement des maladies

Jacques Lebreton, professeur à l'Université de Nantes. Enseigne la chimie organique.
>> En savoir + sur Jacques Lebreton