• Le 04 décembre 2018
    De 14:30 à 16:00
    Campus centre ville
    Amphi Kernéis, 1 rue Bias
  • 14h30

    Gratuit étudiants UP sur présentation de la carte étudiant 2018/2019

    5 € tout public
    Aucune réservation, billetterie sur place

     
  • Plan d'accès

Avec le concours de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire.
"Les Vents Noirs" A De La Grange
Arnaud de La Grange. Les vents noirs. (JC Lattès).
Grand prix Jules Verne 2018 de Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire.

Directeur Adjoint de la Rédaction au journal Le Figaro, Arnaud de La Grange est aussi co-auteur de plusieurs essais sur les zones de conflit : avec Jean-Marc Balencie, le Dictionnaire des mondes rebelles (1996-1999-2001), puis Les Nouveaux Mondes rebelles (2005), Portes d'Afrique, avec Michaël Pitiot (2003), Irak Année zéro, avec Thomas Goisque et Bertrand de Miollis (2004), et de nouveau avec Jean-Marc Balencie, Les guerres bâtardes, comment l'Occident perd les batailles du XXIe siècle (2008).
Dans ce roman situé entre la Sibérie et le désert du Taklamakan en Asie, où la guerre fait rage entre les armées Rouge et Blanche, après la révolution d'octobre 1917, un homme part sur les traces d’un autre : le lieutenant Verken doit, pour le compte du gouvernement français, arrêter un archéologue explorateur, Emile Thelliot. Mais au fur et à mesure qu’il s’approche de sa proie, l’officier découvre un grand maître, un homme passionné, un esprit dont l’érudition et la mémoire défient les plus grands, un stratège politique et militaire, un savant dépassé par ses rêves.
C’est un premier roman, celui d’un journaliste et d’un grand reporter qui a vu les paysages grandioses qu’il décrit. Il y est question de quête de soi et de l’ailleurs. « Ces vents noirs, ce sont bien sûr les souffles violents du destin qui emportent mes personnages » dit-il, ajoutant que « ce sont aussi de vrais vents... » Et dans ces « terres qui écrasent l'homme et en même temps le font sortir de lui-même », l’écrivain met en scène des personnages avec leurs fragilités et leur complexité, dans un subtil équilibre entre l'épique et l'intime.

Présentation de Xavier Noël