https://up.univ-nantes.fr/medias/photo/4d2b-1647100089140_1648111191728-JPG
  • Le 25 avril 2022 de 14:30 à 16:00
    Campus Centre Loire
    Amphi 400, faculté de Pharmacie, 9 rue Bias, Nantes
    false false
    • Gratuit étudiants UP, étudiants en formation initiale et Personnel Universitaire sur présentation de la carte
    • 5 € entrée non abonnés UP et "tout public"
    Entrée dans la limite des places disponibles. Aucune réservation, billetterie sur place

  • Plan d'accès

C’est en 43 ap. J.-C., au temps de l’empereur Claude, peu après le débarquement des légions romaines sur l’île de Bretagne (Grande-Bretagne) qu’un établissement romain s’implanta sur la rive droite de la Tamise à l’endroit où se trouve aujourd’hui la City. S’il ne reste plus guère de vestiges de la Londinium romaine, la situation de l’agglomération sur un fleuve navigable à une relative proximité de la mer du Nord est à l’origine d’une prospérité à laquelle toutefois les invasions anglo-saxonnes et le départ des Romains de l’île de Bretagne au début du Ve siècle mirent provisoirement un terme. À partir du VIIe siècle Londres renaît un peu de ses cendres et passés les raids vikings, elle connaît un nouvel éclat au temps des souverains Alfred le Grand (871-899) et Édouard le Confesseur (1042-1066) s’imposant alors comme la véritable capitale du royaume d’Angleterre...

C’est à ce souverain que l’on doit le développement du quartier de Westminster à l’ouest de la City. De Guillaume de Conquérant aux Tudors (1066-1603), le destin de Londres devient indissociable de celui de la monarchie britannique. Cette conférence se propose de parcourir cette longue et riche histoire au fil de son remarquable patrimoine monumental.

Thierry Piel, Maître de conférences en histoire ancienne Université de Nantes